Thème 3 : Quid novi ? : changements et devenirs des formes et des savoirs

Le Thème de recherches interdisciplinaires ‘Quid novi ? Changements et devenirs des formes et des savoirs’ s’est développé à partir du programme mis en œuvre de 2009 à 2013, intitulé ‘Transferts et réceptions des idées et des formes littéraires et artistiques’. Dans l’esprit de ce premier programme qui s’était concentré sur la question de la Révolution et du renouveau, l’on se propose d’analyser pour eux-mêmes les jalons de la transmission, en s’intéressant à la nature, à la mise en œuvre et à la perception de la rupture dans les traditions lettrées, artistiques, scientifiques, philosophiques, littéraires et d’étudier les textes et les œuvres d’art, aussi bien comme lieux de transmission du savoir que comme étapes d’une tradition textuelle, philosophique ou artistique. Alors que la notion de tradition tend à ne prendre en compte l’irruption de la nouveauté que de manière négative, la recherche est étendue au-delà de la tension entre tradition et révolution ou renouveau, car est davantage développée l’idée de transmission, de changement, de devenir. Cette pluralité de phénomènes est vue à travers des champs différents, mais complémentaires : la circulation des mots et des concepts de la théorie de l’art au XVIIème et XVIIIème  s. en Europe (1), les formes picturales et architecturales ainsi que la façon de les percevoir (2), la transmission des savoirs techniques, scientifiques et philosophiques (3), la pensée de la transformation sociale à partir d’un système philosophique donné (4), les évolutions des formes littéraires à l’échelle d’un espace, l’Afrique romaine, où se croisent de nombreuses traditions (5). Le temps long sous-jacent à ces investigations englobe une réflexion sur la question des « fins », qui étudiera aussi bien les discours que les formes de la fin (6). La représentation, dans chaque champ disciplinaire particulier, de la fin de l’objet de la discipline, voire de la discipline elle-même, pose nécessairement la question d’un renouvellement du partage des disciplines et de leurs méthodes, surtout dans le champ des humanités et des sciences sociales. Le jeu entre tradition et nouveauté est étudié dans le séminaire du thème à travers une approche interdisciplinaire, qui portera en 2015 sur les vanités.

 

Programme 1 : LexArt « Words for Art : The Rise of Terminology (1600-1750) »

Programme 2 : La création en dialogue

Programme 3 : Transmission des savoirs techniques, scientifiques et philosophiques

Programme 4 : Transformations sociales : penser la transformation

Programme 5 : Tradition, évolution et mutation des formes littéraires en Afrique romaine

Programme 6 : Les fins : formes et discours