Journée d'études « Histoire de la dermatologie en situation impériale (XIXe-XXe siècles) : Les mots sur la peau »

Histoire de la dermatologie en situation impériale (XIXe-XXe siècles) : Les mots sur la peau

La Journée d'Études "Les mots sur la peau : Dermatologie, questions raciales et controverses nosologiques en médecine tropicale (XIXe-XXIe siècles)" s'est déroulée le 19 juin 2019 à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3. Les textes suivants sont le fruit de cette journée où nous avons envisagé l'histoire de la dermatologie coloniale et tropicale dans une perspective aussi riche et large, touchant à la fois à l'histoire des sciences, de la médecine, du corps, de la raciologie, mais aussi des idées et discours (controverses, maladies honteuses...) et des pratiques, médicales mais aussi sociales (contrôle, ségrégation, rejet voire exhibition).

Toute citation doit mentionner l'auteur, le titre de sa contribution et le lien avec le site du laboratoire C.R.I.S.E.S qui a contribué à mettre en forme les actes de cette journée d'étude.

  1. Préambule
  2. Clémence GAVALDA, « L'éternel retour d'une épidémie : dynamique de diffusion de l'épidémie de typhus au retour de l'armée d'Orient (mars à juillet 1856) »
  3. Jérôme THOMAS, « Du climat et des maladies du Brésil ou statistique médicale de cet empire (1844) de J.-F.-X. Sigaud ou les débuts de l'hygiène et de la santé publique au Brésil »
  4. Patrick LOUVIER, « Les médecins de marine français face aux atteintes dermatologiques proche-orientales : l'émergence d'une spécialité dans un âge d'ingérences impériales et coloniales (1830-1914) »
  5. Marie BRUALLA CHALLET, « Des mots sur les maux : le pian/tonga en Océanie coloniale »
  6. Delphine PEIRETTI-COURTIS, « Des mystères de l'épiderme aux pathologies raciales : la peau noire sous l'œil du médecin à l'époque coloniale »