Séminaire d’histoire et philosophie des sciences EPISTEMON

 

 

Présentation du séminaire :

Le séminaire d’histoire et philosophie des sciences EPISTEMON vise à fournir un lieu de réflexion et de discussions sur les recherches récentes en histoire et philosophie des sciences. Il s’inscrit dans une collaboration interdisciplinaire et interuniversitaire engagée depuis plusieurs années avec des philosophes, des historiens, des philologues ainsi que des scientifiques. Il s’adresse au chercheurs et enseignants-chercheurs des universités de Montpellier ainsi qu’aux doctorants et étudiants.

Coordinateurs :

Anastasios Brenner anastasios.brenner@univ-montp3.fr

Pierre-Yves Lacour pierre-yves.lacour@univ-montp3.fr

Olivier Tinland olivier.tinland@univ-montp3.fr

                            

Calendrier 2017 :

 

17 octobre 2017 (17h30-19h30) :

"Classifications des systèmes et paix perpétuelle en philosophie"

Baptiste Mélès, Chargé de recherche au CNRS, rattaché aux Archives Henri-Poincaré (UMR 7117, Nancy)

Résumé :

Une classification des systèmes philosophiques, c'est-à-dire une
structure unique synthétisant l'ensemble des doctrines possibles,
est-elle nécessairement subordonnée à un projet de paix perpétuelle en
philosophie ? Nous décrirons les critères et la forme mathématique
générale des classifications proposées par Kant, Renouvier et Vuillemin,
en montrant que ces constructions « métasystématiques » dérivent
directement du système propre de chacun de ces auteurs. Si certaines de
ces classifications s'opposent frontalement à l'idée de paix
perpétuelle, toutes s'accompagnent d'un effort de législation sur le
débat philosophique. À défaut de paix, elles proposent donc à tout le
moins de légiférer sur les moyens et les fins de la guerre en
philosophie.

 

5 janvier 2017 (17h130-19h30)

Galilée, la science moderne et l’histoire des sciences : mythe, histoire et historiographie

Antonella Romano (Centre Alexandre Koyré)

 

Calendrier 2016 :

 

6 décembre 2016 (17h30-19h30)

Braudel, la modernité, le capitalisme : enjeux historiographiques et théoriques

Stéphane Haber (Université Paris Ouest Nanterre)

4 octobre 2016 (17h30-19h30)

Qu’est-ce que le « scientisme » ? Sur l’histoire réelle d’un concept dénonciateur

Peter Schöttler, Université libre de Berlin ; Institut d’histoire du temps présent (CNRS)

 

17 mai 2016 (17h30-19h30)

Grands partages ou petits découpages des savoirs? France/Allemagne (XIXe siècle)

Wolf Feuherahn (CNRS, CAK)

 

9 février 2016 (17h30-19h30)

La crise écologique entre objectivité scientifique, engagement politique et le sabotage de la démocratie

Donato Bergandi, Museum national d’histoire naturelle (MNHN)