GUÉRIN Hélène

Maître de conférences associé à l’École nationale supérieure d'architecture de Montpellier

Docteur en histoire de l’art contemporain (décembre 2015)

 

Thèse de doctorat en histoire de l'art intitulée François Sabatier (1818-1891) : lire, traduire et écrire l'histoire de l'art. Les chemins d'un critique et mécène fouriériste vers une Histoire de l'art, préparée sous la direction de M. Jean-François Pinchon à l'Université Montpellier 3 Paul-Valéry, soutenue le 4 décembre 2015, devant un jury composé de Mme Angela Biancofiore, M. Dominique Dussol, M. Jean Nayrolles, M. Pierre Vaisse. Mention très honorable avec les félicitations du jury.

Qualifiée aux fonctions de Maître de conférences en Histoire de l’art par la section 22 du C.N.U. (février 2016)

Chargée de cours en histoire de l’art à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3.

Membre des jurys de Master 1 et 2 Tourisme et développement durable des territoires.

Référente universitaire de la préparation au concours de conservateur du patrimoine (catégorie A)pour le musée Fabre de Montpellier (2016/17).

Présidente de la compagnie artistique Merci Mon Chou, art contemporain, installations cinétiques, plastiques et théâtrales, et titulaire de la licence d’entrepreneur de spectacle. La compagnie est subventionnée par la Région Occitanie, le Conseil départemental des Pyrénées-Orientales, Réseaux en scène et la Drac Occitanie. A ce titre, elle est régulièrement accueillie en résidence. (www.mercimonchou.fr).

Membre de l'association « Patrick Geddes France».

 

Activités de recherche

Thèmes de recherche : XIXe siècle, construction de l'histoire de l'art, transferts culturels France-Allemagne-Italie, usages de l’histoire de l’art, bibliothèques, architecture, valorisation patrimoniale, territoires, identités, France, Italie, Japon, Catalogne, Sicile, Chine.

1. Axes de recherche et participation à des programmes.

Un fil rouge relie mes recherches actuelles, celui du rapport entre l'art et les identités territoriales : plus précisément le rôle de l'histoire de l'art dans l'invention des territoires. Elles portent essentiellement sur le XIXe siècle, sont géographiquement situées en Europe et en Asie. Mes travaux s'orientent actuellement comme suit :

1) Dans le prolongement du travail de thèse, recherches sur les transferts culturels France-Allemagne-Italie-Empire austro-hongrois. Je participerai en 2019 au colloque international à l'Institut polonais de Rome organisé par Mme Agnieszka Kluczewska-Wòjcik (Université Nicolas-Copernic de Torun, membre de la direction du Polish Institute of World Art Studies à Varsovie), qui portera sur les présences d'artistes de la Mitteleuropa à Rome au XIXe siècle.

Par ailleurs, je suis en train de rédiger un article sur les œuvres de Papety assemblées en un album et leur utilisation, leur réception, de François Sabatier à Vitet et Di Marzo. Enfin ,l'ensemble des nouveaux apports à la conception et à l'exécution du salon de Sabatier au palais Renai va faire l'objet d'une conférence à L'Institut français de Florence et d'une publication.

2) Recherches sur l'architecture et la statuaire publique en lien avec les affirmations identitaires régionales et nationales à partir de mes travaux sur : S'Agaro à San Feliu de Guixols en Catalogne œuvre de l'architecte Rafael Maso qui combine grammaire moderne et vocabulaire vernaculaire pour la bourgeoisie de la « renaissance » catalane ; la statuaire publique du quartier Antigone qui figure le projet de ville à Montpellier ; enfin, le décor et le mobilier de l'immeuble-manifeste du néo-gothique vénitien exécuté par G.-B. Meduna sur le Campo San Fantin.

3) Participation au programme du GIS Humanité sur la constitution du patrimoine intellectuel et artistique de Montpellier L’œil et la main Le patrimoine intellectuel de Montpellier piloté par Mme Béatrice Bakhouche qui se propose d’étudier un corpus de textes illustrés, à travers les interrelations entre l’écrit et l’image, afin de valoriser ces fonds montpelliérains. Ma contribution consiste à publier le catalogue commenté de la bibliothèque Sabatier afin que ce fonds jusqu'ici inconnu puisse fournir des ressources aux chercheurs tant en histoire, histoire de l'art et traductologie.

4) Participation au programme Les arts de l'Islam en France : collections, trésors et découvertes archéologiques piloté par Mme Yannick Lintz directrice du département des arts de l'Islam au musée du Louvre : table-ronde du 12 juin 2017 au Mucem de Marseille sur l'invitation de Mme Yannick Lintz, prochaine rencontres à Toulouse le 14 septembre 2018 (cf. publication à paraître chez Brill)

5) Participation au programme Le Jori de Nakatsu 2016-2020 piloté par M Antoine Pérez, MdC HDR en Histoire romaine à l'université Paul-Valéry, Montpellier3, qui réunit 21 chercheurs de l'EA CRISES-UPV et de l'UMR 5140, ainsi que les chercheurs de l'université de Beppu. Ce programme vise l'inscription au Patrimoine mondial de l'humanité du cadastre de Nakatsu. Une approche comparative entre les cadastres romains et japonais constitue un premier volet, le second est sous ma responsabilité, il s'agit de fournir des arguments supplémentaires au classement en éclairant une forme artistique singulière, les kote-e apparus à l'ère Meiji. Un premier article comparant la place des gypseries languedociennes et des kote-e dans les stratégies patrimoniales est en cours de traduction pour le Bulletin de l'Université de Beppu.

2. Organisation de colloques :

1) Membre du comité scientifique du colloque international « Patrick Geddes » organisé par l'Ecole Nationale d'Architecture de Montpellier, l'association Patrick Geddes France et la M.S.H. Montpellier, 15 et 16 juin 2019.

2) Membre du comité d'organisation du colloque international à l'Institut polonais de Rome qui portera sur les présences d'artistes de la Mitteleuropa à Rome, mars 2019.

 

3. Séjours de recherche à l’étranger et financements :

- Séjour d'un mois à Beppu, Japon, octobre-novembre 2017, dans le cadre du programme Jori, financement COMUE et CRISES-UPV. Un nouveau séjour d'un mois en novembre 2018 est programmé. (cf. le rapport de mission à Beppu en annexe)

- Séjour à Venise, janvier-février 2016, étude des décors et mobiliers de l'immeuble Meduna, consultation des fonds à la bibliothèque Marciana et à l'Archivio di Stato.

- Séjour à Florence, consultation des fonds de la Bibliothèque nationale centrale de Florence et l’analyse du décor du palais Renai, février 2013. Bourse à la mobilité de l’École doctorale 58 et du laboratoire CRISES.

- Mission au Japon, Beppu, avril 2013, 3 semaines. Financement du Master Tourisme. Participation à l'inventaire et à l'analyse des kote-e (staffs XIX-XXe réalisés sur les maisons vigneronnes) en collaboration avec le directeur du musée de la province de Oita, en vue d'une valorisation touristique.

- Séjour à Florence et Palerme, janvier 2014, consultation du fonds Amari. Bourse à la mobilité du laboratoire CRISES.

 

Publications, communications et activités scientifiques

1. Publications :

Articles dans des publications scientifiques avec comité de lecture :

- « Une métaphysique de l'art au service de la science sociale : François Sabatier lire, écrire avec Fourier », Cahiers Charles Fourier, Revue de l'Association d’Études Fouriéristes, n°28, décembre 2017, pp. 51-65.

- « Du Languedoc à la province d'Oita, les décors en plâtre objets de patrimonialisation », Revue de l'Université de Beppu (Japon), texte en japonais, traduction en cours, à paraître 2018.

- « Sabatier François (Marie Jean Baptiste), Sabatier-Ungher (nom de plume), apparaît comme Franz Sabatier, Francesco Sabatier, cité fautivement comme Sabatier d’Espeyran », Dictionnaire biographique du fouriérisme, notice mise en ligne en décembre 2016. (49125 signes : http://www.charlesfourier.fr/spip.php?article1805)

- « Un travail dans les marges, la Sicile de François Sabatier », publication de la journée d'étude des doctorants Centre Jean-Mabillon, Marges et marginalia, École nationale des chartes, EPHE, Éditions en ligne de l’École des chartes (Élec), 2016. (31860 signes : http://elec.enc.sorbonne.fr/conferences)

Contributions à des ouvrages :

- « François Sabatier du touriste à l’habitant : “Il faut être soi” », Le Touriste et l'Habitant sous la direction de Dominique Crozat et Daiane Alves, Éditions Connaissances et Savoirs, collection Patrimoine et tourisme, décembre 2017, pp. 41-56.

- « Inventorier, relever et attribuer l’art islamique : François Sabatier et la fabrique de l’Histoire des musulmans en Sicile de Michele Amari. », À l’Orientale - Collections, expositions et appropriations de l’art et de l’architecture islamiques durant le long XIXe siècle, Éditions Brill, 10 p., à paraître 2018.

2. Communications :

- Colloque international, Rome, Institut polonais de Rome, en collaboration avec le Polish Institute of World Art Studies de Varsovie, Présences artistes de la Mitteleuropa à Rome au XIXe siècle, mars 2019.

- DRAC Occitanie, Toulouse, Rencontres professionnelles III: le réseau « Art islamique en France », « Sur un manuscrit inédit de l'apprentissage de la langue arabe », 14 septembre 2018.

- Conférence à l'université de Beppu (Japon), « Du Languedoc à la province d'Oita, les décors en plâtre objets de patrimonialisation. », séminaire de recherche pour les étudiants de master du Centre de recherche en histoire culturelle de l'Université de Beppu, 9 novembre 2017.

- Journée d'étude Programme de valorisation du patrimoine intellectuel à Montpellier, « La bibliothèque de François Sabatier (1818-1891). Signes et traces de l'élaboration transculturelle d'une histoire de l'art. », journée d’étude organisée par B. Bakhouche et G. Dumas dans le cadre des rencontres Montpellier-Sherbrooke, site universitaire Saint-Charles, jeudi 22 juin 2017.

- MUCEM, Marseille, à l'invitation de Madame Yannick Lintz, directrice de la section des Arts Islamiques, musée du Louvre, présentation du fonds Sabatier, Rencontres professionnelles II : le réseau « Art islamique en France, 12 juin 2017.

- Colloque international À l’Orientale, Zurich, « Inventorier, relever et attribuer l'art islamique en Sicile pour s'approprier une histoire à construire. François Sabatier (1818-1891) dans la fabrique de l'histoire des musulmans en Sicile. », À l’Orientale - Collections, expositions et appropriations de l’art et de l’architecture islamiques durant le long XIXe siècle, organisé par les Prof. Dr. Francine Giese (Université de Zurich), Prof. Dr. Mercedes Volait (InVisu, CNRS/INHA), Dr. Ariane Varela Braga (Université de Zurich), Zurich et Schaffhouse, 4-6 mai 2017.

- Journée d'étude Marges et marginalia, École nationale des chartes, « Un travail dans les marges, la Sicile de François Sabatier », journée d'étude des doctorants Centre Jean-Mabillon, organisée par l'École nationale des chartes et l'EPHE,introduction par Jean-Michel Léniaud, Paris, 16 juin 2016.

- Colloque interdisciplinaire La fabrique des mémoires publiques, Université Paul-Valéry Montpellier 3/CRISES, « Antigone, projet de ville et programme décoratif. La topographie légendaire d'une capitale régionale. Néo-statuaire publique et usages de l'antique entre mémoire et projet. », communication acceptée en collaboration avec M. Daniel Bartement, Maître de Conférences en Géographie à Montpellier 3, octobre 2015.

- Conférence à l’Université de Beppu (Japon), « L’éloquence muette de la statuaire publique, le quartier Antigone à Montpellier », organisée par le département Histoire et Patrimoine dans le cadre des accords Université Montpellier 3 – Université de Beppu , 18 avril 2013.

- Colloque international Le touriste et l’habitant, Béziers, « Itinéraires de François Sabatier (Montpellier, 1818 – Florence, 1891) », XXIVèmes Rencontres de Béziers URBI (Université et Recherche en Biterrois), 30 mars 2013.

3. Invitations comme conférencier, hors journées d'études et colloques :

- Conférence à l'Institut français de Florence, « François Sabatier, un florentin à réévaluer », décembre 2018.

- Participation aux séminaires organisés par le musée Fabre de Montpellier sur les nouvelles médiologies et les nouveaux publics, mai 2017 et décembre 2016.

- « Organiser un parcours de tourisme culturel », conférences organisée par le Service de la formation continue (S.U.F.Co.), 25 septembre et 1 octobre 2013, Montpellier 3.

- « Le guide comme médiateur de la construction des territoires du tourisme », conférence organisée par le Service de la formation continue (S.U.F.Co.), 11 février 2015, Montpellier 3.

4. Activités de vulgarisation:

Dans le cadre de la préparation de l'exposition François Sabatier au musée Fabre de Montpellier :

- Conférence au Pôle culturel et scientifique de Rochebelle à Alès : « François Sabatier la vie comme une œuvre », le 10 mars 2018.

- Conférence inaugurale de la saison 2016/17 du centre culturel italien Società Dante Alighieri de Montpellier : « Arts et société à Venise : un théâtre pour la vie urbaine », le 5 novembre 2016.

- Conférence au centre culturel italien Società Dante Alighieri de Montpellier : « Quand un montpelliérain invente la Sicile. Les voyages de François Sabatier (1818-1891) du Grand Tour à l’écriture de l’histoire de l’art en Sicile. », le 9 avril 2016.