Soutenance de thèse

Le Vendredi, 13. décembre 2019 -
14:00 - 18:00
Salle des Actes à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 - Site Saint Charles

Monsieur Yoyo DIBY-KOUASSI

Soutiendra vendredi 13 décembre 2019 à 14 h

Salle des Actes à l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, Site Saint-Charles 1

une thèse de DOCTORAT

Discipline : Histoire spécialité Histoire militaire

Titre de la thèse : Reconstruire la Côte d’Ivoire. Le redéploiement de l’administration et le réaménagement du territoire en contexte post-conflictuel

Composition du jury :

  • M. Jacques ABEN, Professeur, Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • Mme Katarzyna BLAY-GRABARCZYK, Maîtresse de conférences habilitée, Université de Montpellier
  • Mme Hélène REY-VALETTE, Maîtresse de conférences habilitée, Université de Montpellier
  • M. Frédéric ROUSSEAU, Professeur, Université Paul-Valéry Montpellier 3, directeur de thèse

Résumé de la thèse:

La Côte d’Ivoire ressent encore fortement les effets de la crise politique la plus grave de son histoire dans les domaines sociaux, politiques et économiques ; des effets qui affectent la vie de millions de personnes. Mais ce pays tente, au travers de la vision de ses autorités, d’assumer ses responsabilités et d’instaurer son autorité sur l’entièreté du territoire aux lendemains de la crise post-électorale de 2010.
Dans cet élan, la présente thèse intitulée « Reconstruire la Côte d’Ivoire : le redéploiement de l’administration et le réaménagement du territoire en contexte post-conflictuel » a pour objectif majeur de mettre en évidence les indicateurs durables du redéploiement de l’administration ivoirienne et de l’évolution de l’aménagement de ce territoire après une pleine décennie de crise.
Elle s’inscrit résolument dans la détermination du Gouvernement qui souhaite que la population, le Gouvernement, les Institutions de la République, les élus, les entreprises, la société civile et les partenaires au développement s’impliquent pleinement dans la mise en œuvre du document de planification stratégique en vue d’assurer son succès (PND 2012-2015). Ainsi, s’appuyant sur l’approche hypothético-déductive, l’étude a identifié les acteurs clés au cœur de cette administration mais a aussi appréhendé les succès et les faiblesses dans l’exercice de ses attributions.
Les résultats de cette méthodique analyse font ressortir que l’aménagement du territoire est nécessaire à la bonne gouvernance du pays, mais cette thématique occupe également une place primordiale dans l’effort de réconciliation et de reconstruction de l’unité nationale. A cet effet, il faut construire un nouveau consensus sur la vision et le développement du territoire pour une administration plus performante, efficiente et compétitive.