STEVANOVIÇ Divna

ATER à la Faculté des Arts, Lettres, Langues et Sciences humaines à Aix-en-Provence (Aix-Marseille Université)

Docteur de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3, agrégée de Lettres classiques

Sujet de thèse : De cholos à chole : enquête sur les origines de la notion médicale de « bile », s. dir. de Mme le professeur Marie-Pierre Noël (12 décembre 2011)

 

Thèmes de recherche :

  • littérature grecque ancienne 
  • médecine ancienne, la Collection hippocratique
  • sémantique de la langue grecque, constitution du vocabulaire médical en grec ancien
  • philosophie de la médecine

 

Membre du Centre Paul-Albert Février

 

PUBLICATIONS :

 

Articles :

- « La tempête, le vent et les humeurs : autour d'une image médicale et poétique », à paraître dans L'Antiquité Classique (vol. 88/2019).

- « Traduire la métaphore hippocratique : quels enjeux ? », à paraître dans les Actes du colloque Métaphore et Traduction.

- « Héraclès le premier mélancolique : origines d'une figure exemplaire », Arctos (vol. 51/2018).

- « La santé et la maladie dans la Collection hippocratique : quels rapports ? », Eruditio Antiqua (vol. 9/2017).

- « Les mots d'Aristophane et les mots d'Hippocrate : encore une fois sur le vocabulaire médical d'Aristophane », Lucida intervalla 40 (2011), 31-48.

- « Comment monte la bile? Physiologie de la bile d'Homère à Hippocrate », Bulletin de l'Association Guillaume Budé 2011/1, 119-136.

- (avec Vesna Tomovska) "Democritus' enthousiasmos", Lucida intervalla 39 (2010), 3-23.

- « Cris et bruits des malades dans la Collection hippocratique », Lucida intervalla 37 (2008), 3-48.

- Leptir, mora, groznica: demon bolesti u grčkoj književnosti i u baltoslovenskom folkloru“, Zbornik Filozofskog fakulteta. Serija A, istorijske nauke 2006, 347-364.

– « Izu_avanje anti_kih medicinskih autora danas : susret klasi_ne filologije i medicine » (« Études des auteurs médicaux de l’antiquité gréco-romaine aujourd’hui : la rencontre de la philologie classique et de la médecine »), Lucida intervalla, 28, 2003, pp. 7-28.

– « Divlja vatra u nama : bolest kao agresija u Hipokratskoj zbirci i u srpskom folkloru » (« Le feu sauvage en nous : maladie comme agression dans la Collection Hippocratique et dans le folklore serbe »), Lucida intervalla, 28, 2003, pp. 91-98.

 

Comptes rendus :

- Pierre Laurens, Histoire critique de la Littérature latine. De Virgile à Huysmans (Paris, Les Belles Lettres 2014), Lucida intervalla 44 (2015), 181-183.

 

Traductions du grec ancien en serbe :

- Platon, Ijon, Beograd, Fedon, 2010, 156 p. (=Platon, Ion)

Présentation :

U velikim kulturama podrazumeva se da se klasični tekstovi iznova prevode na svakih nekoliko godina, a kada se u maloj kulturi, poput srpske, pojavi novi prevod klasičnog dela, to je već istinska intelektualna gozba. Slavni Platonov dijalog Ijon jedno je od najžešćih Platonovih obrušavanja na pesnike i poeziju – premda je važno podsetiti da ni na drugim mestima nije bio nežan – ali kako to već biva u ironiji istorije i nasuprot namerama autora, ovaj je neveliki dijalog, istovremeno, i jedan od najlepših spomenika upravo pesništvu i pesnicima.
Knjiga je opremljena instruktivnim predgovorom francuskog stručnjaka za antičku filozofiju Žan-Fransoa Pradoa, komentarima koji olakšavaju čitanje, potom tekstom Marsilija Fičina o Ijonu (u prevodu Noela Putnika), Geteovim tekstom o Platonu (u prevodu Jelene Savić), te dvama tekstovima same prevoditeljke Divne Stevanović-Soleil.

 

- Hippocrate, Airs, Eaux, Lieux, traduction, introduction et notes par Divna Stevanoviç, texte grec établi par Jacques Jouanna , Novi Sad/Sremski Karlovci, Izdavaãka knjiÏarnica Zorana Stojanoviça, 2007, 185 p.

Présentation :
« De tous les écrits de la Collection hippocratique, une soixantaine environ, le traité Airs, Eaux, Lieux a toujours été parmi les plus connus et les plus lus. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, son authenticité, c’est-à-dire le fait qu’il ait été écrit par le grand Hippocrate lui-même, n’était pas mise en doute. Sa grande notoriété ne l’a pourtant pas mis à l’abri de nombreux accidents au cours de sa tradition manuscrite, de telle sorte qu’une bonne partie du traité, consacrée à la description psychophysique des Égyptiens et des Libyens, est perdue. L’ordre des chapitres dans la première partie du traité a également été très perturbé.
La structure du traité est très claire – la première partie (I-XI) traite de tous les facteurs qui influencent la santé des habitants de différents types de villes, alors que la deuxième partie (XII-XIV) représente un essai ethnographique consacré à la comparaison d’Asie et d’Europe. C’est justement cette discontinuité dans le sujet qui a fait naître des doutes, au début du XXe siècle, qu’il s’agirait d’un seul et même écrit, fait par un seul et même auteur… »

 

Traduction du serbe en français :

- Aleksandar Loma, « Le sang noir : une ancienne liaison poétique et la symbolique des couleurs dans les représentations mythiques du sacrifice humain », Ollodagos XVIII (2004), 205-224 (traduit du serbe en français par P. Sauzeau et D. Stevanović).

 

Traductions en serbe :

– « Galenska teorija o vidu : boje tela i boje te_nosti », Lucida intervalla, 28, 2003, pp. 32-44. (traduction de l’article de Veronique Boudon-Millot, « La théorie galénique de la vision : couleurs du corps et couleurs des humeurs », publié dans Couleurs et vision dans l’Antiquité classique, sous la dir. de Laurence Villard, Rouen, 2002, pp. 65-75).

– « Kuhinja _enskog tela : voda u III knjizi ginekolo_kog spisa Sorana iz Efesa », Lucida intervalla, 28, 2003, pp. 52-70. (traduction de l’article de Danielle Gourevitch « La cuisine du corps féminin : l’eau dans le livre III du traité gynécologique de Soranos d’Ephèse », Actes du colloque L’eau, la santé et la maladie dans le monde grec, Paris, 25-27 novembre 1992, éd. R. Ginouvès, A. M. Guimier Sorbets, J. Jouanna et L. Villard, Athènes, 1994, pp. 95-108).

– « Medicina u papirusima na gr_kom jeziku nadjenim u Egiptu », Lucida intervalla, 28, 2003, pp. 74-91 (traduction de l’article de Marie-Hélène Marganne, remanié pour la publication dans Lucida intervalla, « L’apport des papyrus grecs à l’histoire de la médecine antique », publié dans Histoire de la médecine. Leçons méthodologiques, éd. D. Gourevitch, Paris, 1995, pp. 74-82).

– Traduction des premiers chapitres des livres IV et VIII du De medicina d’Aulus Cornelius Celsus (en serbe : « ta je to u ljudskom biu : Celz, Medicina IV.1 i VIII.1 », Lucida intervalla, 28, 2003, pp. 117-133.

– Traduction en serbe des fragments des Pythagoriciens dans la traduction en serbe de l’ouvrage L’aurore de la philosophie grecque de John Burnet (en serbe : D_on Barnet, Rana gr_ka filozofija, Beograd, 2004, pp. 325-364).

– Traduction en serbe du traité hippocratique Airs, Eaux, Lieux, avec en regard le texte grec de J. Jouanna et avec le préface et les commentaires écrits par Divna Stevanovic (en serbe : Hipokrat, O vrstama vazduha, vode i mesta, prevela s grkog, predgovor i napomene napisala Divna Stevanovi ; izdava grkog teksta ak uana, Sremski Karlovci & Novi Sad, 2007).

 

Participation récentes à des colloques et autres manifestations scientifiques :

 

- « Soigner par la couleur ou par la fraîcheur ? La couleur chlore dans la pharmacologie ancienne », Colloque Couleurs et soins dans les médecines anciennes, Lyon, 22-23 novembre 2018.

Programme du colloque.pdf

 

- « Arétée critique d’Hippocrate ? », XVI Colloque international hippocratique Ippocrate e gli altri, Rome, 25-27 octobre 2018.

 

- « La métaphore dans la médecine grecque : la grappe de raisin », Séminaire de médecine ancienne, Université de Lille, 1 février 2018.

- « Traduire la métaphore hippocratique : enjeux stylistiques et cognitifs », Colloque Métaphore et traduction, Toulon, 1 et 2 juin 2017.