Sylvain Bertschy

Docteur en histoire contemporaine

Ingénieur de recherche contractuel - ART-Dev UMR 5281 - Université Paul-Valéry Montpellier 3 CNRS

Chargé de cours en science politique - Université de Montpellier

Président (gérant bénévolé) de la SCIC-SAS
La Cavale. Librairie coopérative de Montpellier.

sylvain.bertschy@univ-montp3.fr

 

Présentation : https://univ-montp3.academia.edu/SylvainBertschy

 

Doctorat d'histoire contemporaine, préparé sous la codirection de Frédéric Rousseau (UPVM) et François Buton (CNRS)

2eex aequo du prix du Comité d'Histoire de la Sécurité Sociale

Titre de la thèse : « De la médecine de guerre à la médecine en guerre. Administration des blessés et malades de guerre et métamorphoses du champ médical en 14-18. »

 

Cursis et titres universitaires

2019 : Qualifié aux fonctions de maître de conférences en histoire (section 22), science politique (section 4) et sociologie (section 19) par le CNU

2009-2018 : Doctorat d'histoire contemporaine

2006-2008 : Préparation agrégation d'histoire en candidat libre.

2005-2006 : Master II d'histoire contemporaine, études de défense (UMR État Société Idéologie Défense)

Titre du mémoire : « La médécine coloniale en Afrique de l'Ouest britannique et française 1900-1960 : l'exemple de la lutte antitrypanique »  ; dir. D. Domergue-Cloarec, Université Paul-Valéry, Montpellier (Mention bien).

2004-2005 : Maîtrise d'histoire contemporaine, études de défense (UMR État Société Idéologie Défense)

Titre du mémoire : « Politiques et réalités sanitaires coloniales en Casamance pendant l'Entre-deux-guerres, 1920-1940 », dir. D. Domergue-Cloarec, Université Paul-Valéry, Montpellier (Mention très bien).

Expérience d'enseignement

Enseignement à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3 (114 HETD)

2018-2019 : Chargé de cours en science politique : « L'État et la citoyenneté en France XIXe-XXIe siècles : une approche socio-historique » – Programme Relations Internationales de l'UPVM (public anglo-saxons) – (36 HETD)

2014-2015 : Chargé de cours en science politique : Licence 3 AES Développement Social, TD Multiculturalisme (13 HETD)

2010-2013 : Chargé de cours en science politique :

  • Licence 3 - AES Développement Social et Commerce et Administration Internationale, TD Multiculturalisme (52 HETD)
  • Licence 3 - Parcours HIRISS (Histoire, Relations Internationales, Sciences Sociales), TD Systèmes Politiques Comparés (2012-2013 - 13 HETD)

 

Enseignements à l'Université de Montpellier, Faculté de médecine, département de sciences humaines et sociales (13,5 HETD)

2015-2018 : Chargé de cours : Master 2  – UE 222 – « Politiques de santé » ; CM « Genèse et institutionnalisation de la Santé Publique en France » (13,5 HETD)

 

Enseignements à l'Université de Montpellier, Faculté de droit et science politique (426 HETD)

2018-2019 : Chargé de cours en science politique (90 HETD)

  • Licence 2 - TD Mobilisations et mouvements sociaux (15 HETD)
  • Licence 2 - TD Les Grands classiques de la sociologie (45 HETD)
  • Licence 1 - TD Vie politique française 1789-1958 (15 HETD)
  • Licence 1 - TD Initiation à la sociologie politique (15 HETD)

2016-2017 : ATER en science politique (96 HETD)

  • Licence 2 - Sociologie des Organisation Publicques - CM et TD

2013-2014 : ATER en science politique (195 HETD)

  • Licence 1 - TD Vie politique française, 1789-1958 (45 HETD)
  • Licence 1 - TD Introduction à la science politique (75 HETD)
  • Licence 1 - TD Sociohistoire de la Vie politique française sous la Ve République (45 HETD)
  • Licence 2 - CM Grands problèmes sociopolitiques contemporains (15 HETD)
  • Licence 3 - CM Les grands auteurs de la sociologie (15 HETD)

2012-2013 : Chargé de cours en science politique (45 HETD)

  • Licence 1 - TD Sociohistoire de la vie politique sous la Ve République

 

Publications

Ouvrage

2018 : S. Bertschy, Ph. Salson (dir.), Les mises en guerre de l'État, 14-18 en perspectives, Lyon, ENS éditions, coll. Sociétés, Espaces, Temps, 2018. L'introduction et la conclusion ont été rédigées en commun avec Philippe Salson.

Résume : À partir de l'été 1914, les sociétés européennes paraissent brutalement saisies par la guerre et, ce faisant, saisies par l'État. C'est en son nom que des millions d'hommes vont s'affronter, sous l'uniforme, et que s'opère une gigantesque « mobilisation » des corps, des esprits et des ressources, pour reprendre le terme de l'époque toujours employé par les historiens et les historiennes. Cent ans plus tard, alors que tous les États ayant fait la guerre ont engagé de vastes programmes de commémoration, le moment semblait particulièrement opportun pour comprendre comment l'État parvient à faire la guerre et ce que la guerre fait à l'État. Composé d'enquêtes circonscrites, l'ouvrage s'inscrit dans une histoire sociale de la guerre et de l'Étatisation et permet de questionner ce qui semble une évidence, au moins en France : la spectaculaire capacité de l'État à mobiliser, presque du jour au lendemain, une société tout entière.

 

Chapitres d'ouvrages, articles et actes de colloques

2018 : « Les logiques contradictoires de la médicalisation des mains-d'oeuvre de l'armement (1914-1918) », dans Isabelle Lespinet-Moret, Laure Machu, Vincent Viet (dir.), 14-18. Les Mains-d'oeuvre ouvrières en guerre. Régulations, territoires, recompositions, Ministère du Travail, Paris, La Documentation Française, 2018, p. 277-296.

2018 : « Le Groupement des services chirurgicaux et scientifiques (GSCS) ou la mise en guerre des sciences médicales 1917-1918  », avec François Buton dans Les mises en guerre de l'État, 14-18 en perspectives, Lyon, ENS éditions, 2018, p. 201-208.

2014 : « La prise en charge des blessés et malades de l'armée : genèse d'un problème public et mise en scandale du Service de santé militaire », chap. 4, Frédéric Rousseau (dir.), La Grande guerre des sciences sociales, Outrement (Québec), Athéna, 2014, p. 109-158.

2011 : « Grande Guerre et infirmité : la fin des inutiles au monde ? », F. Bouloc, R. Cazals, A. Loez (dir.), 1914-1918 : Identités troublées, les appartenances sociales et nationales à l'épreuve de la guerre, 2011, p. 199-212.

2009 : « Des "dérapages" et de la guerre coloniale. Le cas du Soudan français : une économie de la soumissions par la terreur (1878-1894) » F. Rousseau, B. Schmidt (dir.), Les dérapages de la guerre du XVIe à nos jours, Hambourg, DOBU Verlag, 2009, p. 107-119.

 

Recensions et notes de lecture

2013 : L. Guignard, H. Guillemain et S. Tison, Expériences de la folie. Criminels, soldats, patients en psychiatrie (XIXe-XXe), Rennes, PUR, 2013 et H. Guillemain et S. Tison, Du Front à l'asile 1914-1918, Paris, Alma éd., 2013. in Le Mouvement Social 2015/4 (n° 253), p. 113-121.

2009 : François Buton, L'administration des faveurs. L'État, les sourds et les aveugles (1789-1885), coll. "Histoire", PUR, Rennes, 2009, 333 p., Genèses, n° 87, 2012/2, p. 166-168.

 

Communications

Colloques et journées d'études

Discussion et rapports

19 juin 2019 : Discutant lors de la journée d'études « Les mots sur la peau. Dermatologie, questions raciales et controverses nosologiques en médecine (XIXe-XXe siècles), Montpellier.

13-14 juin 2019 : Rapporteur de la session 4 « Indemniser, reclasser, réinsérer » lors du colloque international « Et après ? Les retours de la Grande Guerre », IRHIS, Sciences Po Lille.

 

Communications

14-15 novembre 2019 : « Déplacements subis et mobilisations réformatrices. Cliniciens, fondamentalistes et gouvernement de la santé en 14-18 », Colloque « Professionnels en "déplacement". Ce que passer les frontières professionnelles veut dire », Lyon, MSH-LSE.

13 novembre 2017 : « Doutes et incertitudes dans l'expertise des corps diminués : une genèse du guide-barème des invalidités », Journée d'études « Dans le doute. Les archives du doute dans l'histoire de l'expertise sanitaire (Europe, Moyen-âge, Époque contemporaine) » organisée par le groupe SEVE (Lahra et Ciham), Lyon, ISH.

18-19 mai 2015 : « Les logiques contradictoires de la médicalisation des mains-d'oeuvre d'État pendant la Grande Guerre », Colloque international « Mains d'oeuvre en guerre. Régulations, territoires, recompositions », Ministère des affaires sociales.

31 octobre 2014 : « Le Groupe des services chirurgicaux et scientifiques (GSCS) ou la mise en guerre des sciences médicales 1917-1918 », avec François Buton. Colloque international organisé par le CRID 14-18 : The state goes to war. Bringing the Great War intot perspective « Les mises en guerre de l'État. 1914-1918 en perspective ».

23-24 mai 2013 : « La Grande Guerre, genèse d'un nouveau régime d'administration de l'infirmité ? 1905-1915 ». Assistance et travail : journées d'étude du groupe ESOPP.

6-7 décembre 2012 : « La prédisposition ou l'évènement, retour sur les conditions de disqualification de l'expérience combattant en 14-18 », colloque international Les Traumatismes de l'Empire : Expressions, effets et usages des violences (post)coloniales, Montpellier, MSH-M.

4-6 octobre 2007 : Des "dérapages" et de la guerre coloniale. Le cas du Soudan français : une économie de la soumissions par la terreur (1878-1894) », Colloque international « Les dérapages de la guerre du XVIe siècle à nos jours », Montpellier.

2006 : « La santé en Afrique, un objet d'histoire marginalisé ? Bilan et perspectives de recherche » [En ligne] http://etudes-africaines.in2p3.fr/atelier-2006-Etudes%20sur%20la%20sante%20en%20Afrique%20bilan%20et%20perspectives-17.html, Congrès, Rencontres des études africaines en France, organisées par le GIS Études africaines, Paris.

 

Séminaires et ateliers

11 mai 2015 : « Blessés et malades militaires : genèse d'une politique de réparation, 1905-1915 ». Séminaire Action Publique (Lahra/Triangle, Lyon).

7 avril 2015 : « Expériences de guerre et folie : ce que la Grande Guere fait à la psychiatrie française ». Autour des ouvrages récents (2013) de L. Guignard, H. Guillemain et S. Tison. Séminaire « L'Ordinaire de la guerre. Guerres et violences extrêmes sous le regard des sciences sociales » - (ENS Lyon).

8 avril 2014 : Autour d'Omer Bartov et Eric D. Weitz, Shatterzone of Empires. Coexistence and Violence in the German, Habsburg, Russian, and Ottoman Borderlands (IUP 2013). « L'Ordinaire de la guerre. Guerres et violences extrêmes sous le regard des sciences sociales » - Séance présentée avec André Loez.

8 avril 2013 : « Reconfiguration(s) des politiques de santé (1902-1935) », séminaire « La Grande Guerre comme rupture ? Mise à l'épreuve d'un lieu commun historiographique, 1850-1950 » (ENS/EHESS).

8 décembre 2011 : Discussion de R. Rechtman inviter à faire retour critique sur l'ouvrage publié avec Didier Fassin, L'empire du traumatisme, Paris, Flammarion, 2006. Workshop pour la journée de clôture du séminaire MSH « Les Empires et après... ».

5 décembre 2011 : Présentation des travaux en cours dans le cadre de l'atelier « L'histoire et l'historien-ne face au quantitatif » animé par C. Lemercier, C. Zalc (ENS-IHMC), séance du 5 décembre.

4 avril 2011 : « Administration et gestion de la "déficience" au prisme de la Grande Guerre ». Séminaire MSH Paris Nord-EHESS (E. Belmas, D. Fraboulet) Santé et travail XVIII-XX siècles.

11 janvier 2011 : « La Grande Guerre, laboratoire de l'État social ? Invalidité et inaptitude au prisme de l'expérience 14-18 ». Séminaire « Protection sociale en temps de crise » animé par Laura Lee Downs (EHESS).

Activités collectives

Animation de la recherche

Depuis 2014 : Co-organisateur de l'Atelier « Lectures sociales de la guerre » - Université Paul-Valéry Montpellier 3 - CRISES et Université Lyon 2 - LARHRA. https://lsg.hypotheses.org/

2019 : Co-organisateur de la conférence-débat de Pascal Marichalar (CNRS) autour de son livre « Qui a tué les verriers de Givors ? » (Paris, La Découverte, 2017), Maison des Sciences de l'Homme Sud de Montpellier, cycle « Capa-cité ». Lundi 14 mai 2018 (reportée en 2019).

2019 : Co-organisateur de la conférence-débat de Pierre Souchon, autour de son livre « Encore vivant » (Éditions du Rouergue, 2017), dans le cadre du Programme PLATEM de la MSH-sud Montpellier [http://www.mshsud.org/plateformes-services/platem]. Lundi 28 mai 2018 (reportée en 2019).

2018 : Co-organisateur de la conférence-débat de Nicolas Mariot (CNRS-EHESS), autour de « Histoire d'un sacrifice. Robert Alice et la Guerre » (Paris, Seuil, 2017), dans le cadre du Programme PLATEM de la MSH-sud Montpellier. 6 déc.

2013-2016 : Co-organisateur du séminaire L'Ordinaire de la guerre. Guerres et violences extrêmes sous le regard des sciences sociales - ENS (Lyon).

2014 : Co-organisateur et membre du comité scientifique du colloque : The state goes to war. Bringing the Great War into perspective - Les mises en guerre de l'État. 1914-1918 en perspective. Colloque par le Collectif de Recherches International et de Débat sur la Guerre de 14-18 (CRID 14-18) du 30 octobre au 1er novembre.

2012 : Co-organisateur du colloque : Les Traumatismes de l'Empire : Expressions, effets et usages des violences (post)coloniales, Montpellier, MSH-M, 6-7 décembre.

2011 : Co-organisateur du Workshop autour du livre de D. Fassin, R. Rechtman, L'Empire du Traumatisme, enquête sur la condition de victime, (Flammarion, Paris, 2007) dans le cadre du séminaire MSH « Les Empires et après... », 8 décembre.

2010 : Organisateur de l'atelier des doctorant.es de l'équipe CRISES : Présentation des travaux en cours, discutants : François Buton, Eric Soriano, 2 juillet.

 

Activités scientifiques complémentaires

mai 2019 : Expertise d'unarticle pour la revue Alter, Revue européenne de recherche sur le handicap.

décembre 2018 : Expertise d'un aricle pour Tracés. Revue de sciences humaines.

octobre 2015 : Expertise d'un article pour la Revue d'Histoire de la Protection Sociale.

3 février 2014 : Animation de la discussion-débat lors de la séance « Ciné-campus » du 3 février 2014 consacrée au film de Dalton Trumbo : Johnny s'en va-t-en guerre (USA, 1971). Cinéma Utopia.