LexArt : Les mots de la peinture (France, Allemagne, Angleterre, Pays-Bas, 1600-1750).

 

 

LexArt : Les mots de la peinture (France, Allemagne, Angleterre, Pays-Bas, 1600-1750). Sous la direction de Michèle-Caroline Heck, Montpellier, Presses Universitaires de la Méditerranée, 2018, 504 p. (collection "Théorie des Arts").

Présentation de l'éditeur :

LexArt. Les mots de la peinture est un dictionnaire de termes et de notions, qui, à partir de la littérature artistique, dans une approche synchrone du discours et de la pratique artistique, décrivent la peinture telle qu’elle se pratique en France, Allemagne, Angleterre et aux Pays-Bas aux XVIIe et XVIIIe siècles. Ces écrits constituent l’univers mental, intellectuel et visuel, qui permet de mieux appréhender l’œuvre d’art, et façonnent l’œil pour mieux voir. Le propos de cet ouvrage est de mettre en évidence les enjeux des usages resitués dans des contextes différents dans le temps et l’espace, dans une confrontation des manières de penser, de peindre et de regarder. Soixante-dix-sept essais abordent près de deux cent cinquante notions. Les articles se répondent les uns aux autres, et forment un ensemble qui, derrière l’ordre alphabétique propre au dictionnaire, dessine les contours d’une lecture nouvelle du tableau vu à travers l’œil du peintre et l’œil du spectateur. En effet, le « parler peinture » n’introduit pas seulement le spectateur dans l’atelier du peintre en lui montrant le « comment faire ». Il l’introduit dans le tableau, lui montre ce qu’il faut voir et comment le voir.