GROENINGER Fabien

 

Agrégé d’Histoire, professeur dans le secondaire
Docteur en Histoire contemporaine

Participation individuelle au programme transversal : Le fait religieux

Mes travaux de recherche peuvent s’inscrire dans plusieurs orientations spécifiques du programme Fait religieux. La naissance de la Fédération gymnastique et sportive des patronages de France, en 1898, modifie l’identité même des œuvres de jeunesse catholiques (orientation : construction et déconstruction des identités religieuses). Il s’agit alors de définir une théologie du corps et d’affirmer une utilité dans la nation : les patronages peuvent aider à la reconquête des provinces perdues en 1871 en développant en leur sein sports, gymnastique et préparation militaire. De nombreux prêtres directeurs accompagnent avec entrain le mouvement : ils y voient l’occasion de nouveaux recrutements dans le contexte difficile des lois anticléricales. Néanmoins, les résistances dans les œuvres de jeunesse à forte identité (Don Bosco, Allemand…) sont fortes et le débat s’engage sur l’intérêt de telles pratiques dans les milieux catholiques. Après la Première Guerre mondiale, la naissance de l’Action catholique spécialisée, plus humaniste que guerrière, altère l’identité de la Fédération sportive catholique. Les signes précurseurs de la crise des années 1950 sont déjà perceptibles (orientation : le religieux, moteur sociologique).

Autres thèmes de recherche développés :

– Histoire du sport et de la presse sportive

– Histoire du corps et de ses représentations

Principales publications :

Ouvrages :

Sport, religion et nation. La Fédération des patronages de France d’une guerre mondiale à l’autre (préface de Gérard Cholvy), Paris, L’Harmattan, 2004, 340 p.

 

Présentation de l’éditeur :
La Fédération gymnastique et sportive des patronages de France est fondée à la fin du XIXe siècle pour aider à la reconquête des provinces perdues en 1871. Elle est aussi perçue par l’église catholique comme un moyen de catéchisation de la jeunesse ouvrière. L’ambition de cet ouvrage est d’analyser l’évolution identitaire de la FGSPF, de 1914 au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Rupture ou continuité ? Les conflits mondiaux ont influencé la perception de l’utilité même de la Fédération sportive catholique dans la nation et dans l’Église.

Chapitres dans des ouvrages collectifs :

– « Sport et violence dans les patronages catholiques (1898-1939) », dans Les cultures du corps et les pédagogies chrétiennes XIXe-XXe, s. dir. de Guy Avanzini et François Hochepied, Paris, Editions Don Bosco, 2010, p. 125-146.

 

– « Les concours nationaux catholique en France (1911-1939), un modèle original de fête de gymnastique ?  » dans André Gounot, Denis Jallat, Benoît Caritey (dir.), Les politiques au stade : Étude comparée des manifestations sportives du XIXe au XXIe siècle, Rennes: PUR, 2007, p. 145-164.

 

– « Un prêtre et le ski. Bernard Secret ou le plaisir du pas glissé », dans Dominique Avon, Michel Fourcade (dir.), Mélanges offerts à Gérard Cholvy, Montpellier : PULM, 2004, p. 567-587.

 

Chapitres dans des Actes de colloques :

– « La FGSPF dans le second après guerre : les signes précurseurs d’une crise d’identité (1945-1950) », dans Pierre-Alban Lebecq (textes réunis par), Sport, éducation physique et mouvements affînitaires au XXe siècle, Paris, L’Harmattan, 2004, tome 2, p. 41-48.

– « La FGSPF et son modèle de masculinité » dans Philippe Liotard et Thierry Terret (textes réunis par), Sport et genre, Paris, L’Harmattan, 2005, tome 2, p. 217-227.

– « Les archives du sport catholique », dans Françoise Bosman, Patrick Clastres, Paul Dietschy (dir.), Le sport : de l’archive à l’histoire, Presses universitaires de Franche-Comté en partenariat avec le centre d’histoire de Science Po., 2006, p. 167-178.

– « Corps et éducation en milieu catholique en France dans la première moitié du XXe siècle », dans Christian Sorrel (dir.), Éducation et religion XVIIIe-XXe siècles, Université de Savoie, 2006, p. 261-270.

Communications internationales publiées :

– Publication de l’European committee for sport history : « De la guerre idéologique à l’Union sacrée : l’affaire de Roanne, 1914 », dans J-F Loudcher, C. Vivier, P. Dietschy (dir.), J-N. Renaud, Sport et idéologie, Besançon, 2004, tome 2, p. 199-205. Cette communication a obtenu le troisième prix CESH 2002 du jeune chercheur (Junior scholar award).

– Publication de l’International Society of Sport History and Physical Education : « La FGSPF et la nature dans l’entre-deux-guerres » dans Jean-Michel Delaplace, Sylvain Villaret, William Chameyrat (dir.), Sport et nature dans l’Histoire, Sainkt Augustin, Academia Verlag, 2004, p. 161-166.

Articles dans des revues scientifiques à comité de lecture :

– « Sport et éducation physique dans les patronages catholiques ardéchois (1910-1939) », Cahier de Mémoire d’Ardèche et Temps Présent, numéro 84, 15 novembre 2004, p. 21-23.