Friedrich Ebert : un président de compris sans compromissions

Le Mardi, 22. septembre 2020 -
18:30 - 20:30
La Maison des Relations Internationales

Heidelberg, berceau de la démocratie allemande

Une table ronde en langue française avec la participation de
  • Jörn LEONHARD, professeur à l'Université de Freiburg im Breisgau (par visio)
  • Hanspeter BLATT, président de la Fondation pour la Mémoire du Président Friedrich Ebert (sollicité)
  • Pierre-Yves KIRSCHLEGER, maître de conférences à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3, membre de CRISES
  • Guilhem ZUMBAUM-TOMASI, directeur du Musée des Huguenots (Berlin) et ancien responsable pédagogique de la Fondation pour la Mémoire du Président Friedrich Ebert (Heidelberg)
  • Maurice GODÉ, professeur émérite à l'Université Paul-Valéry Montpellier 3, modérateur

La table ronde aura lieu mardi 22 septembre 2020, à 18h30, à la Maison des Relations Internationales, 14 Descente en Barrat, 34000 Montpellier.

Il est nécessaire de s'inscrire au préalable, puisque le nombre de places est limité :

https://forms.gle/ahNuc94SsEVPNTPP7

Dans la république de Weimar, née de la défaite militaire de l'Allemagne, la succession rapide de huit gouvernements de 1919 à janvier 1925 rend compte des graves difficultés rencontrées : signature du traité de Versailles, putschs et soulèvements sucessifs de l'extrême-droite (en Bavière) et de l'extrême-gauche (notamment en Saxe et en Silésie), situation économique désastreuse. Dans ce chaos, un homme a assuré contre vents et marées la continuité de l'État : Friedrich Ebert, né à Heidelberg en 1871 dans une famille modeste.

Ses talents d'organisateur et son sens du compromis lui ont permis d'exercer des responsabilités toujours plus importantes dans le parti social-démocrate – jusqu'à son élection par le Reichstag en février 1919 comme président de la république (Reichspräsident). De petite taille, s'exprimant simplement, Ebert incarnait l'exact contraire de cette époque prétendument magnifique qui avait disparu avec la Guerre mondiale. Aussi devint-il la cible de tous les mécontents. Les années de sa présidence furent marquées par des campagnes de dénigrement et un flot de caricatures dans la presse allemande – dont une exposition, prêtée par la Fondation pour la Mémoire du Président Friedrich Ebert et présentée en 2016 à la Maison de Heidelberg à Montpellier, a donné un large aperçu.

Le 11 février 2019, une cérémonie-anniversaire a eu lieu au Schloss Bellevue à Berlin sous la présidence de M. Frank-Walter Steinmeier, président fédéral, pour commémorer le centenaire de l'élection de Friedrich Ebert. Un recueil des discours, édité par la Fondation pour la Mémoire du Président Friedrich Ebert, est paru. M. Zolfram Hahn, président de la Maison de Heidelberg à Montpelier, a pensé qu'une commémoration aussi importante méritait d'avoir un écho en France. Aussi a-t-il été décidé de publier une version française de ce recueil et d'organiser, en coopération avec l'Université Paul-Valéry de Montpellier, une table ronde sur Friedrich Ebert à Montpellier.